Concours d'entrée en 1 ere année du 1er cycle de l'Ecole Normale Supérieure de l'Université de Yaoundé I, au titre de l'année académique 2016/2017.

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR,

VU la Constitution ;

VU la loi n° 2001/005 du 16 avril 2001 portant orientation de l'Enseignement supérieur ;

VU le décret n° 88/1328 du 28 septembre 1988 portant organisation de l'École normale supérieure ;

VU      le décret n° 93/026 du 19 janvier 1993portant création des Universités ;

VU      le décret n° 93/036 du 29 janvier 1993   portant organisation administrative et académique de

l'Université de Yaoundé I ;

VU le décret n° 2005/342 du 10 septembre 2005 modifiant et complétant certaines dispositions du décret n°93/027 du 19 janvier 1993 portant dispositions communes aux Universités ;

VU      le décret n° 2011/408 du 09 décembre  2011 portant organisation du Gouvernement modifié ;

VU      le décret n° 2011/410 du 09 décembre  2011 portant formation du Gouvernement ;

VU le décret n° 2012/433 du 01 octobre 2012 portant organisation du Ministère de l'Enseignement supérieur ;

VU l'arrêté n°16 /0172 /MINESUP/SG/DAUQ/SDEAC/SE du 10 février 2016 fixant le calendrier des concours d'entrée dans les Établissements des Universités d'Etat du Cameroun, au titre de l'année académique 2015-2016 ;

VU la circulaire n° 004/CAB/PM du 10 février 2000 relative à l'admission dans les écoles nationales de formation et au recrutement à la fonction publique,

ARRÊTE :

Article 1er. Il est ouvert un concours sur épreuves pour le recrutement en lere année du 1er cycle de la

section des Elèves-Professeurs de l'Enseignement secondaire général de l'Ecole Normale Supérieure de

l'Université de Yaoundé I (ENS), pour l'année académique 2016-2017, dans les séries suivantes :

Séries Nombres de places
Allemand 20
Biologie 50
Chimie 40
Espagnol 20
Géographie 30
Histoire 30
Informatique 50
Langues et cultures camerounaises 20
Lettres bilingues 20
Lettres classiques 20
Lettres modernes françaises 55
Mathématiques 85
Physique 40
Total 480


Article 2.- (1) Le concours est ouvert en une seule session aux Camerounais des deux sexes, titulaires du

Baccalauréat exigé pour chaque série sollicitée.

Les séries Lettres bilingues et Langues et cultures camerounaises sont ouvertes aux titulaires du GCE/AL obtenu au moins en deux matières dont la matière « French », et du GCE/OL obtenu en une seule session au moins en quatre matières. La matière intitulée « Religious Knowledge » n'est pas prise en considération.

La série Lettres bilingues à Yaoundé accueille exclusivement les titulaires du GCE AL remplissant les autres conditions requises.

(2) Le tableau ci-dessous indique le type de Baccalauréat et la matière principale que le candidat doit avoir validée au GCE AL pour être autorisé à concourir :

Séries Type de Baccalauréat et matières au GCE AL
Allemand A-, (option Allemand)
Espagnol A (option Espagnol)
Biologie C ou D
Chimie C ou D
Géographie A-, (option Allemand ou Espagnol), C ou D
Histoire A4 (option Allemand ou Espagnol), C ou D
Informatique C, D, E, F ou TI
Langues et cultures camerounaises A4 (option Allemand ou Espagnol) ou A? French for the GCE AL
Lettres bilingues French for the GCE AL
Lettres classiques A4 (option Allemand ou Espagnol), A; ou A2
Lettres modernes françaises A (option Allemand ou Espagnol)
Mathématiques C, D, E ou TI
Physique C ou D

Article 3.- (1) Les candidats étrangers peuvent être admis à concourir dans les mêmes conditions académiques et dans la limite des places disponibles, conformément à la réglementation en vigueur.

(2) Les candidats non fonctionnaires doivent être âgés de 28 ans au plus au 1er janvier 2016.

Article 4.- Les dossiers de candidature devront comporter toutes les pièces suivantes :

^ une demande d'inscription disponible à l'Ecole Normale Supérieure de l'Université de Yaoundé I, dans les centres d'examen, sur le site Internet du MINESUP : http://www.minesup.qov.cmou sur le site de l'ENS : http://www.ens.cm

^ une photocopie certifiée conforme de l'acte de naissance datant de moins de six (06) mois ;

^ les photocopies certifiées des relevés de notes du Probatoire ou du GCE/OL (results slip), du Baccalauréat ou du GCE/AL (results slip) ;

y- une copie certifiée conforme du Baccalauréat ou du GCE/AL, ou du diplôme reconnu équivalent par le Ministre de l'Enseignement Supérieur, datant de moins de six (06) mois, ou une photocopie certifiée conforme de l'Attestation de réussite du Baccalauréat ou du GCE AL.

Seuls les candidats présentant le Baccalauréat ou le GCE/AL au titre de l'année 2015/2016 pourront être autorisés à composer sous réserve des diplômes requis ; toutefois, leur admission définitive, le cas échéant,


ne peut être acquise que sur présentation de la preuve de l'obtention du diplôme requis dans les délais fixés par l'autorité compétente ;

>     un certificat médical délivré par un médecin de l'Administration, attestant que le candidat est physiquement et médicalement apte à l'exercice de la fonction d'enseignant. Notamment qu'il

est Indemne de carences physiologiques notables au niveau de l'élocution, de l'audition, de la vue ou de la motricité ;

>     un extrait de casier judiciaire (bulletin n°3) datant de moins de trois (03) mois ;

>     un reçu de paiement de vingt mille francs (20 000 F) de frais de concours, délivré par la BICEC, compte N° 95647265002. Aucun autre mode de paiement ne sera accepté ;

r- une enveloppe de format A4 timbrée et portant l'adresse du candidat ;

>     deux photos (4x4) d'identité ;

^ une autorisation du Ministre de l'Éducation de base, du Ministre des Enseignements secondaires ou du Ministre de l'Enseignement supérieur, selon le cas, pour les candidats fonctionnaires en poste dans ces départements ministériels.

Article 5.- Les candidats titulaires de diplômes étrangers doivent présenter, soit l'arrêté d'équivalence, soit le récépissé du dépôt de la demande d'équivalence, délivrés par le Ministre de l'Enseignement supérieur. Toutefois, leur admission définitive, le cas échéant, ne peut être acquise que sur présentation dans les délais fixés par l'autorité compétente, du texte accordant l'équivalence à leur diplôme.

Article 6.- Tous les dossiers complets doivent être déposés à l'École normale supérieure de l'Université de Yaoundé I (Service de la Scolarité) au plus tard le 23 août 2016 et dans les centres régionaux, au plus tard le 19 août 2016.

Article 7.- Le concours sur épreuves comporte :

  1. une note de scolarité comptant pour 30% dans l'évaluation totale ;
  2. deux épreuves écrites comptant pour 60% dans l'évaluation totale ;
  3. une épreuve orale comptant pour 10% dans l'évaluation totale.

La note de scolarité sera prise en compte seulement au terme des épreuves orales dans le cadre des admissions définitives.

Article 8.- Les épreuves écrites d'admissibilité auront lieu le samedi 10 septembre 2016 dans les centres suivants : Bafoussam, Bambili, Bertoua, Buea, Douala, Ebolowa, Garoua, Maroua, N'gaoundéré et Yaoundé.

Article 9.- Les épreuves écrites sont réparties comme suit :

Séries Première épreuve (3h) (coef. 4) Deuxième épreuve (3h) (coef. 2)
Allemand Langue allemande Littérature et civilisation germaniques
Biologie Biologie Chimie
Chimie Chimie Physiques
Espagnol Langue espagnole Littérature et civilisation hispaniques
Géographie Géographie Histoire
Histoire Histoire Géographie
Informatique Mathématiques Test de raisonnement logique
Langues et cultures camerounaises Langues française ou anglaise Culture générale
Lettres bilingues Langue française Essay
Lettres classiques Thème et versions (latin ou grec pour A[ et A2) Grammaire normative (pour A,) Dissertation
Lettres modernes françaises Langue française Dissertation
Mathématiques Algèbre et Analyse Géométrie
Physique Physique Chimie
 


Chaque épreuve de l'examen écrit est notée de zéro à vingt et affectée des coefficients ci-dessus indiqués. Toute note inférieure à cinq sur vingt est éliminatoire.

À l'issue des épreuves écrites, le jury dresse et publie par série et par ordre alphabétique la liste des candidats admissibles à l'épreuve orale.

Article 10.- L'épreuve orale d'admission, réservée aux seuls candidats admissibles, a lieu au Centre unique de Yaoundé. Elle porte sur la culture générale et la formation bilingue. Son but est d'apprécier les aptitudes du candidat à la communication en français et en anglais en général et à la communication pédagogique en particulier.

Article 11.- La note de scolarité est établie en fonction :

de l'âge du candidat ;

du nombre d'années passées dans le secondaire ;

des notes obtenues au Probatoire ou au GCE/OL et au Baccalauréat ou au GCE/AL.

Article 12.- À l'issue de l'épreuve orale, le jury dresse par série et par ordre de mérite la liste des candidats proposés à l'admission définitive, En aucun cas, il ne peut y avoir de report d'admissibilité ou d'admission d'une année académique à une autre.

Les résultats définitifs sont publiés par le Ministre de l'Enseignement supérieur.

Article 13.- La composition du jury visé aux articles 9 et 12 ci-dessus fait l'objet d'un texte particulier du Ministre de l'Enseignement supérieur.

Article 14.- Les frais de concours visés à l'article 3 ci-dessus ne sont pas remboursables.

Article 15.- Le Recteur de l'Université de Yaoundé I, le Directeur des accréditations et de la qualité, et le Directeur de l'Ecole normale supérieure sont, chacun en ce qui le concerne, chargés de l'exécution du présent arrêté qui sera enregistrée puis publié en français et en anglais partout où besoin sera./-Page 4 sur 4

Pour poster un commentaire, vous devriez vous identifier ou vous inscrire (pour les nouveaux membres)

Commentaires