Sujets concours
Téléchargement gratuit
des sujets et corrigés
des concours
   
Bourses d'études
Toutes les informations utiles
pour l'obtention d'une
bourse d'études
 
Etude à l'étranger
Etats Unies, Canada, France,
Belgique, Espagne, Angleterre
Japon, Chine, Brésil ...
 
Librairie Brainprepa
ENAM, ENS, Polytech, ASECNA
Faculté de médecine, ISSEA,
IRIC, ESSEC, IUT, UCAC...
 

« La paix ne se limite pas à une situation. Il s’agit surtout d’un état d’esprit qui se matérialise permanemment par une dynamique cohérente de dépassement des instincts primaires, de l’intolérance et de l’égoïsme ». Commentez cette assertion d’ Jordy WILLIAMS

TOPIC : "peace does not limit itself to a situation. It is more espacially a state of mind which constantly manifest itself by a coherent dynamics that goes beyond basic instincts : intolerance and egoism". JORDY Williams. Discuss.

  1. 1.Compréhension du sujet

Le sujet en anglais comporte deux points ( :) qui établissent une relation d’équivalence entre les instincts primaires d’une part, l’intolérance et l’égoïsme d’autre part, dans le sujet en français, ces éléments sont séparés par des virgules et donnent l’impression qu’il s’agit de trois entités distinctes.

Le sujet en français comporte un point (.) après situation alors que celui en anglais comporte un point virgule ( ;). Le sujet en français comporte donc deux phrases différentes alors que dans celui en anglais, c’est la même phrase qui continue.

La syntaxe des deux phrases peut-elle amener les candidats anglophones et francophones à une compréhension différente du sujet ? Il est conseillé aux candidats de lire attentivement le sujet dans ses deux versions afin de s’en faire une idée exacte.

  1. 2.Clarification des concepts

La paix du latin pax, pacis exprime une absence de perturbation, la concorde entre les membres d’un groupe, la quiétude, le calme, la non-violence, l’harmonie des contraires, la rencontre, le dialogue, l’entente, la « situation d’un pays qui n’est pas en guerre » (petit Larousse illustré).

La pensée de l’auteur comporte deux mouvements : l’auteur dit d’une part ce que la paix n’est pas et d’autre part ce que la paix est. Le premier mouvement est une négation restrictive (ce que la paix n’est pas). Le deuxième mouvement est davantage positif (ce que la paix est davantage).

Le mot situation peut se comprendre de deux manières. Il peut signifier d’une part un cas concret, matériel et palpable dans l’espace et d’autre part, l’état de quelque chose, d’un groupe ou d’une nation par rapport à une conjoncture donnée dans le temps.

Le mot situation évoque d’une part un état passager, une stagnation, car opposition au mot dynamique qui évoque un mouvement continu.

Le mot état d’esprit renvoie au moral, à une volonté de faire, à une disposition particulière (favorable ou défavorable) à un moment donné. C’est dans l’esprit des hommes que naissent les guerres, c’est aussi dans leur esprit qu’il faut combattre la guerre ou la violence.

  1. 3.Consigne d’écriture

Le sujet en français dit commentez alors que celui en anglais dit discuss. La consigne en anglais est plus explicite par rapport au travail attendu du candidat. Discuss suppose en effet que le candidat expose d’abord la pensée de l’auteur (c'est-à-dire qu’il la commente et l’illustre avec des exemples précis) puis en présente les limites ou en émet des réserves.

On attend donc de tout bon candidat qu’il présente d’une part ce qu’il y a de positif et d’autre part ce qu’il y a de négatif dans la pensée de l’auteur.

  1. 4.Réécriture du sujet

La paix ne se limite pas à la résolution d’un litige. Elle n’est pas un état figé, elle est immatérielle (elle survit au temps). Elle est une quête perpétuelle, un dépassement de soi.

  1. 5.Problématique

L’auteur semble-t-il accuser la nature humaine d’être un obstacle à la paix ? La nature humaine semble-t-elle être selon lui source de toutes les formes de violence, d’intolérance, d’égoïsme ? La paix ne se limite-t-elle qu’à l’absence de guerre ? Peut-il y avoir la paix dans une société où les hommes meurent de faim ? Les instincts primaires ne sont-ils pas les instincts naturels ? Les intolérances et les égoïsmes ne sont-ils pas naturel et légitime ? La recherche de la paix doit-elle se faire au détriment de sa propre personne ou de sa propre survie ? L’état d’esprit dont parle l’auteur n’est-il pas l’idéal ? Les moyens mis en œuvre pour rechercher la paix ou pour la préserver suffisent-ils pour obtenir la paix ? Peut-on obtenir la paix par le recours à la force ?

  1. 6.Plans possibles

Le plan de ce travail peut présenter deux principales variantes :

  1. 6.1.Premier plan possible

Introduction : Exploiter les éléments de la problématique

  1. I.EXPOSE DE LA PENSEE DE L’AUTEUR
  2. 1.La paix ne se limite pas à une situation
  3. 2.La paix est un état d’esprit, une conquête perpétuelle

Jordy Willams appartient visiblement à la catégorie de ceux qui pensent que l’homme est méchant, qu’il est un loup pour l’homme, l’ennemi. On peut lui opposer que l’homme naît bon, mais c’est la société qui le corrompt.

  1. II.LES LIMITES DE LA PENSEE DE L’AUTEUR

Les limites des partisans de la non-violence

  1. Les partisans de la dissuasion « qui veut la paix prépare la guerre »
  2. Les partisans des frappes préventives
  1. III.SYNTHESE

Comment manier la carotte et le bâton ? Un monde sans conflit est-il possible ? Un monde qui n’a que des conflits ne cours-t-il pas à sa perte ? L’intolérance et l’égoïsme sont-ils compatibles avec la paix ? L’intolérance et l’égoïsme sont-ils essentiellement négatifs ?

On s’attend à ce que le candidat fasse une synthèse dans laquelle il montre que le monde réaliste est celui où l’homme doit faire un dosage équitable entre la paix et le recours à la force.

  1. 6.2.Deuxième plan possible

Certains candidats peuvent adopter un plan en deux parties

  1. I.Exposé de la pensée de l’auteur
  2. II.Les limites de la pensée de l’auteur

Ceux là ont l’habitude de faire leur synthèse et de prendre position à la conclusion. Ce qu’on attend du candidat, c’est une bonne maîtrise du sujet, l’exhaustivité, la cohérence et la méthode. Il s’agit bien d’un sujet de culture générale. On attend du candidat qu’il étende ses réflexions d’une manière générale, sans se limiter à un aspect précis de la pensée de l’auteur.

Pour poster un commentaire, vous devriez vous identifier ou vous inscrire (pour les nouveaux membres)

Commentaires